• Home
  • IFAD website
  • Subscribe to posts
  • Subscribe to comments

By Mamadou Mohamed TOURE
Responsable Suivi-Evaluation PAPAM/ASAP Mali

How to use MPAT - infographic from IFAD.
Au Kenya du 25 au 30 avril 2015, j’ai participé à la neuvième Conférence Internationale des Communautés Basée sur l’Adaptation aux Changement Climatique (CBA9). C’est une conférence qui rassemble  habituellement différentes organisations locales, nationales et internationales, ONG, des universités,  des centres de recherche et la société civile, pour partage d’expériences et t perspectives sur l’Adaptation des Communautés aux Changement Climatique (CBA). La Conference de cette année a été organisée par entre autres par l’International Institute for Environment and Development (IIED) et le Gouvernement du Kenya et a eu lieu à Nairobi.

Le Thème de cette année est le Suivi et Evaluation  de l’Adaptation Efficace, qui touche aux thèmes suivants :

Suivi et apprentissage sur l'efficacité de l'adaptation à différentes échelles: des communautés aux niveaux sous-national, national et global ;
Question de genre et groupes vulnérables ;
Exploitation de la variabilité  climatique pour faciliter l'adaptation dans les zones arides ;

Principes et options radicales d'adaptation - des questions pour en évaluer l'efficacité ;
Suivi et mise à l'échelle des pratiques de l'agriculture intelligente face au climat visant à améliorer la sécurité alimentaire et l'adaptation ;

Evaluation basée sur les écosystèmes pour l'adaptation efficace ;
Evaluation des pertes et dommages ;
Outils et techniques de mesure efficace pour l'adaptation et la résilience ;
Les connaissances autochtones sur l’adaptation ,

La conférence s’est déroulée à travers  des présentations des expériences en plénière et des  travaux de groupe. Le système de suivi-évaluation des gouvernements dans le processus de CBA a été largement discuté et les conclusions tirées sont axées sur l’importance de la bonne gouvernance, le renforcement des capacités et surtout la coordination des actions CBA dans les pays.

Des bailleurs de fonds comme la  Banque Africaine de développement ont réitéré leur entière disponibilité d’appui financier en faveur de l’Adaptation aux Changement Climatique.
Mr. Mamadou Mohamed Touré - Responsable Suivi-Evaluation
PAPAM/ASAP Mali presenting MPAT at CBA 9
©IFAD/E. Morras Dimas

Pendant cette conférence, Marie Chanoine du FIDA Rwanda et moi-même avons fait des exposés sur certaines initiatives du FIDA visant à mieux mesurer l'adaptation aux changements climatiques.

Plus spécifiquement, j’ai présenté The Multidimensional Poverty Assessment Tool – MPAT , littéralement traduit en français comme l’outil d’évaluation multidimensionnelle de la pauvreté. MPAT est une initiative qui a été mise au point par le personnel du FIDA afin de simplifier le défi complexe qui consiste à mesurer la pauvreté et l’impact des interventions visant à la réduire  au niveau des ménages et du village.

MPAT a été aussi adapté pour mesurer les progrès accomplis sur la résilience  climatique dans des projets qui intègrent le financement climat. Avec cet objectif,, une  composante supplémentaire sur les changements climatiques et l'adaptation a été ajoutée à l'outil MPAT et a été  testée dans le premier trimestre de 2015 dans le cadre du  projet PAPAM / ASAP  au Mali.

La mise en œuvre de l’enquête MPAT dans la zone d’intervention du volet ASAP du PAPAM s’est déroulée dans la période  début février à début Avril 2015. L’approche méthodologique a concerné  les étapes suivantes :

  • formation des formateurs au sein du PAPAM et celle des agents chargés  de la saisie des données ;
  • la formation des enquêteurs et des superviseurs d’enquêteurs ;
  • Le test des questionnaires sur terrain ;
  • l’échantillonnage ;
  • la collecte des données sur le terrain ;
  • la saisie des données ;
  • l’analyse des résultats et la production du rapport.

Cette enquête s’est déroulée dans deux régions du Mali (Kayes et Sikasso), six cercles (Bougouni, Sikasso, Yanfoîla, Kita, Keniébaet Bafoulabé) et 17 communes.
Sur la base des   résultats de l’application de MPAT au Mali, il est prévu de l’utiliser  dans d’autres  projets financés par le FIDA

Des nombreux acteurs ont manifesté leur intérêt vers l’outil MPAT  et ont demandé le résumé des thèmes exposés, les posters du FIDA et le rapport final du MPAT Mali pour pouvoir le reproduire dans leurs pays respectifs, notamment au Rwanda et au Vietnam.

Mon impression, est que cette Conférence Internationale ait réellement permis aux différents acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux de partager leurs expériences en matière d’évaluation et l’amélioration efficace de l’Adaptation. La conférence a été une grande opportunité pour le FIDA de faire connaître d’avantage ses expertises et expériences en matière d’évaluation et d’amélioration de l’Adaptation aux Changement climatique.

La prochaine conférence est prévue pour 2016 au Bangladesh et on imagine le FIDA y jouer encore une fois un  rôle important

0 comments