• Home
  • IFAD website
  • Subscribe to posts
  • Subscribe to comments

By Souleymane DOUMBIA

Sur financement du FIDA, j’ai participé, accompagné d’une forte délégation,  à une visite d’échanges du 08 au 15 mai 2016 au RWANDA entre le projet Adaptation for Smallholder Agriculture Program (ASAP) du Mali et le projet KIREHE Comunity-Based Watershed Management Project (KWAMP), du RWANDA, sur le thème « la mise en place et la maintenance des systèmes Flexi-Biogaz ». La délégation du projet ASAP Mali était composée du Responsable du projet, de deux Agents bioénergie, de quatre bénéficiaires de bio-digesteurs et de moi-même (Responsable Gestion des Savoirs et Communication).
La visite d’échanges s’est déroulée dans la ville de KIGALI et dans le District de KIREHE.

A KIGALI, au siège du projet KWAMP, nous avons tenu une réunion au cours de laquelle nous avons présenté et échangé sur les approches de mise en œuvre des deux projets et entendu les témoignages des bénéficiaires de bio-digesteurs du projet ASAP. 

Réunion entre le projet ASAP et le projet KWAMP à KIGALI

Les échanges m’ont permis de constater des différences dans les approches de mise en œuvre des deux projets, notamment :
Les cibles : le projet KWAMP cible des familles de 2 à 3 membres (pour les Flexibles) et de 3 à 5 membres (pour  les dômes fixes) tandis que les bénéficiaires de bio-digesteur du projet ASAP au Mali sont des ménages dont la taille moyenne est de 24 membres d’où les différences dans les volumes des bio-digesteurs;
Les types d’élevages : Intensif au RWANDA et extensif au MALI.
Elevage intensif (RWANDA)


Elevage extensif (MALI)
La contribution des bénéficiaires : En espèces pour le projet KWAMP et en nature pour ASAP Mali.
La mission s’est ensuite rendue dans le district de KIREHE, où sont installés les bio-digesteurs, pour être en contact direct avec les bénéficiaires et les techniciens du projet KWAMP.



Les visites de terrain dans les secteurs de RUBAYA, GATORE, NYARUBUYE et KAGOYE ont  permis à la mission : i) d’assister au montage d’un bio-digesteur flexible de type Kenyan ; ii) de découvrir et de tester le mélangeur de bouse avec l’eau ; iii) de voir des bio digesteurs (dômes et flexibles) ; iv) de comprendre la technique d’utilisation du digestat et de visiter des bananeraies fertilisées avec le digestat ; et v) d’échanger avec les techniciens et les bénéficiaires sur le système biogaz.
A  l’issue des différentes étapes de la visite de terrain,  j’ai appris beaucoup de leçons et de bonnes pratiques sur l’utilisation et la maintenance du système biogaz (montage, alimentation du digesteur, utilisation du gaz et la gestion du digestat). Aussi, j’ai été édifié par les bénéficiaires et les techniciens sur les avantages et les contraintes liés au système biogaz ainsi que les conseils pratiques d’entretien et de maintenance du système biogaz.
En marge de la visite des bio-digesteurs, nous avons visité un micro-barrage pont qui se situe sur un bassin versant. Réalisé par le projet KWAMP en 2011, le micro-barrage est toujours en très bon état. Le micro-barrage irrigue 172 ha que 740 ménages exploitent pour la culture du riz. J’ai remarqué l’aménagement des berges du bas-fond avec des mesures antiérosives (cordons pierreux et reboisement). 

Micro-barrage pont réalisé par KWAMP sur financement FIDA à KIREHE


J’ai beaucoup appris de cette visite d’échanges au RWANDA sur le système biogaz. Elle a permis aux deux projets d’échanger leurs expériences sur les bio digesteurs, de partager les avantages du biogaz et de comparer les types d’élevage pratiqué pour alimenter les bio digesteurs. J’exhorte le FIDA à multiplier de telles visites entre des projets du sud qui ont les mêmes centres d’intérêt pour les transferts de compétences. Vivement d’autres visites d’échanges pour le partage d’expériences entre projets du sud.  

1 Responses to VISITE D’ECHANGES DU PROJET PAPAM/ASAP DU MALI AU RWANDA DU 08 AU 15 MAI 2016

  1. KARANGWA said:
  2. Soyez les bienvenus encore une fois Doumbia. Ca a ete un beau sejour!

    Le Rwanda voudra aussi apprendre du Mali.

    Merci.